LES LABELS DU TOURISME DURABLE

DÉCOUVERTE DES LABELS
DANS LE TOURISME DURABLE

Le tourisme durable commence à vous séduire, ou au moins à attiser votre curiosité ? Vous vous dites pourquoi ne pas chercher un établissement aux pratiques responsables pour votre prochaine destination ? Vous essayez donc de trouver un logement, mais là, c’est la galère, vous vous noyez sous les diverses propositions de labels sur le tourisme durable …

Comment faire alors la différence entre les labels, et est-ce qu’ils ont une réelle utilité ? Je vais essayer de vous aider à y voir plus clair grâce à une série d’interviews sur les labels !

Pendant le confinement, j’ai contacté plusieurs labels français et européens pour en savoir plus sur leur fonctionnement. J’ai donc eu la chance d’interviewer quelques-uns, et je vais vous les présenter dans une série d’interviews qui arrivera au fil des semaines !

Mais d’abord un petit rappel 😉 Le tourisme durable s’appuie sur 3 piliers : économique, sociale, et durable. Mais comment les mesurer, et les appliquer ? Comment un établissement peut se revendiquer durable ou non ?

 

A quoi sert un label ?

Pour mesurer, et certifier de manière impartiale les performances durables d’un établissement, il est nécessaire d’avoir un organisme indépendant. Généralement, les labels sont des étiquettes ou des marques spécialisées créés par un regroupement de professionnels qui sert à récompenser les bonnes pratiques d’une entreprise. Dans cet esprit, le consommateur peut être certain de l’origine du produit, de se voir garantir une qualité, et des conformités de production / développement / fabrication / exploitation. L’avantage pour les entreprises labellisées c’est bien évidemment de se différencier de ses concurrents grâce à un positionnement spécifique, et certifié.

Et du coup ?

Donc plus concrètement le rôle d’un label (privé ou public), c’est d’éclairer les consommateurs sur les bonnes pratiques des entreprises adhérentes. L’organisme de labellisation est donc un « gage de crédibilité, et de confiance » pour les consommateurs. Pour le tourisme durable, il en existe de nombreux qui s’en rapprochent plus ou moins, voici une liste non-exhaustive :

Comment s'y retrouver avec autant de
labels sur le tourisme durable ?

Tout d’abord, il est important de différencier les labels, des pictogrammes, ou des simples logos. La qualité qui en découd est bien différente, car certains établissements peuvent faire appel à des organismes privés non réglementés ou tout simplement s’auto-proclammer “eco-friendly”. En effet, aucune organisation gouvernementale ne vérifie la bonne foi des labels privés, et la réglementation est par ailleurs assez légère à ce sujet ! Il est donc important de ne pas se fier aveuglément à chaque label que l’on croise dans la rue (valable également pour ceux que l’on croise dans les supermarchés). Il est donc possible de rencontrer des labels peu scrupuleux dont le but unique est d’être lucratif, sans pour autant vérifier la qualité de ses adhérents, ce qui peut vous induire en erreur. 

Pour éviter ses erreurs, il faut se poser des questions, comme l’origine du label, son fonctionnement, les produits/services contrôlés, se renseigner sur le cahier des charges exigé ou le système de vérification.

10 CONSEILS POUR ÉVITER LE GREENWASHING

L’agence anglaise FUTERRA propose une liste de 10 signes qui peuvent vous alerter d’un cas de greenwashing

Heureusement, il existe des labels plus scrupuleux comme les labels à marquage réglementaire obligatoire, marquage volontaire avec contrôle tiers, ou les labels officiels. 

Chaque label possède son propre fonctionnement, une histoire unique, un cahier des charges spécifique, une exigence et des vérifications variables ! Les labels sont tenus d’être publiés au Journal Officiel (JO), ils ont donc une reconnaissance officielleLa qualité d’un label va donc essentiellement dépendre de la pertinence du cahier des charges, et des contrôles effectués chez les labellisés.

Le site Mes Courses Pour La Planète a créé un guide pour s’y retrouver disponible ici.

Mieux comprendre l’utilité des labels, et leurs engagements, est un bon moyen pour commencer à penser «durable » pour ses prochaines vacances 😉 C’est pourquoi je vous mettrai ici les interviews des différents labels que j’ai eu la chance de faire ! Et ça arrive très vite !

Retrouvez ici les articles liés aux différents labels

1 réflexion sur “Les labels du tourisme durable”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *