bio hotel logo

Bio hotels

DÉCOUVERTE DES LABELS
DANS LE TOURISME DURABLE

Depuis 20 ans, le label Bio Hotels poursuit une même mission : offrir une expérience incroyable aux invités et développer l’aspect durable dans chaque détail des hôtels et restaurants.  De la cuisine à la réception, en passant par le management, chaque étape est importante dans la transition écologique.

La création du label

En 2001, une poignée d’hôteliers a voulu développer un réseau recentrant le cœur de leur métier : l’humain, mais aussi l’environnement. Et c’est ainsi qu’avec la volonté de développer un tourisme plus durable, que l’aventure Bio Hotels a démarré. Le label veut avoir un impact positif et durable sur son secteur.

Et c’est année par année que le groupe s’est agrandi. Aujourd’hui Bio Hotels comptabilise pas moins de 85 établissements en Europe dans 6 pays différents : Suisse, Italie, Slovénie, Allemagne, Autriche, Grèce.

Charte et référentiel de qualité

Une inspection bi-annuelle est réalisée sur les établissements labélisés afin de vérifier la conformité au cahier des charges. Trois thématiques sont au cœur de la charte de qualité : une électricité 100% durable, une cuisine biologique, et des soins pour un corps sain. Bio Hotels va évaluer différentes thématiques comme les dépenses énergétiques, les fournisseurs alimentaires et cosmétiques via différents critères comme le contrat énergétique, le référencement des aliments bio.

Support aux établissements

L’organisation apporte son aide au début du processus de labélisation. Grâce à un cycle d’amélioration qui permet aux établissements de se faire labéliser et de déployer des pratiques plus durables.

Promotion du label

Le label Bio Hotels concentre sa communication sur 2 pays principaux : l’Allemagne et l’Autriche. Dont 80% à destination de l’Allemagne. Ceci s’explique par l’histoire de l’organisation, qui est historiquement basée sur ses deux pays. Cependant, chaque pays possède une communication qui lui est propre et qui est gérée en interne.

Ambitions pour les prochaines années

Bio Hotels souhaite s’agrandir et se développer. Le label vise un objectif de + 20 nouveaux membres accueillis en 3 ans avec de nouveaux pays comme le Canada ou l’Espagne. Avant de se lancer, le label vérifie qu’il a les bonnes qualifications pour les pays concernés .

Le rayonnement du label

Le label s’applique à avoir un impact sur le cadre législatif de certain pays afin de faire évoluer les pratiques du secteur du tourisme. Par exemple, un projet de loi avec le ministre du tourisme autrichien était en cours. Bio Hotels est aussi membre de IFOAM (International Federation of Organic Agriculture Movements).

 

Les obligations d’un label

Bio Hotels dénonce aussi la place du greenwashing sur le marché. Pour l’organisation, il est important de faire de transparence sur ces pratiques. En effet, il ne suffit pas d’ajouter le terme « naturel » ou de compenser les émissions de carbone pour être un établissement durable. Il est nécessaire de mettre en place des actions concrètes comme la réduction des déchets, l’utilisation d’énergie renouvelable, un meilleur sourcing des produits cosmétiques et alimentaires par exemple.

 

Des paysages diversifiés

Que vous aimiez la plage, les montagnes, les vignobles ou encore les champs de pommiers, Bio Hotels veut faire vivre à ses hôtes des expériences uniques et durables.

Vous avez aimé l'article ? Partagez le autour de vous !

Ces articles peuvent vous intéresser ...

Newsletter

Pour ne manquer aucun article, et recevoir les actualités par email !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *