Green Trip Talk - Logo white

GREEN TRIP : le projet

La raison d'être de Sea Shell Travel​

L’idée de Sea Shell Travel était de parcourir le monde à la recherche d’alternatives sur le tourisme durable (petite explication juste ici). C’est un sujet qui m’intéresse personnellement mais aussi professionnellement et j’ai envie de le partager avec le plus grand nombre. J’ai donc démarré le projet de faire un tour du monde en partant à la rencontre de divers acteurs du tourisme durable. Mais, pourquoi s’intéresser personnellement ou professionnellement à ce secteur  ?

Le tourisme a un impact sur la planète, c’est un fait. Ce secteur génère 8 % des émissions de CO2 et est responsable de la transformation de certains territoires qui sont souillés et défigurés. Les autorités gouvernementales, comme en France, cherchent à transformer ce secteur pour le rendre moins polluant en fixant des objectifs.

Par exemple, pour espérer respecter les Accords de Paris sur le climat, l’industrie hôtelière va devoir réduire ses émissions carbones de 66% pour 2030.

Mais comment réduire ces émissions ? Quels outils les acteurs ont à leur disposition ?
Il est donc important de s’y intéresser aussi et d’essayer de faire des efforts dans ce sens.

et concrètement ?

Green Trip prendra la forme de récapitulatif d’interviews de différents acteurs du tourisme durable (principalement hôtelier). Vous trouverez les comptes rendus sur le blog sous forme écrite, mais aussi sous d’autres formes sur les réseaux sociaux. 

Et à la fin de ce tour du monde, deux livrets regroupant les bonnes pratiques seront mis en ligne en regroupant le meilleur des interviews ;). Le premier livret comprendra des conseils pour les professionnels et le second sera à destination des voyageurs. Car, je pense qu’il est possible de faire des efforts à toutes les échelles.

Les objectifs de Green Trip ?

Un tour du monde à la rencontre de divers professionnels dans le tourisme durable ! 

0
Km à parcourir
0
Pays
0
Interviews
0
Solutions concrètes

COMMENT PROMOUVOIR LE TOURISME DURABLE ?

  • Dans un premier temps, Sea Shell Travel va interroger la durabilité des pratiques selon des critères prédéfinis. Cette approche sera soutenue par une collecte de données et une interview qui permettra une analyse pour chaque acteur du tourisme. 
  • Dans un second temps, le projet va promouvoir les solutions à travers divers outils et formats (vidéos, articles, photos).

CE PROJET VA PERMETTRE DE

  • Promouvoir et mettre en visibilité des bonnes pratiques dans le domaine du tourisme durable auprès d’acteurs professionnels
  • Encourager et conseiller les touristes à faire des choix durables lors de leurs voyages
  • Participer à la préservation de l’environnement en donnant des conseils pour limiter l’empreinte de l’homme sur les écosystèmes locaux.
  •  

Valeurs de Green Trip

Respect

C’est avec transparence et éthique que seront partagées les solutions des entrepreneurs et les conseils pour voyager

Partage

C’est pouvoir réunir différents acteurs autour d’un but commun, le tourisme durable

Découverte

Pilier du projet, c’est l’envie de déceler des activités à faible impact carbone qui motive l’aventure

Méthode

C’est appuyer la démarche autour de principes lisibles

POURQUOI j'ai sélectionné ces pays ?​

Et voici les raisons pour lesquels j’ai sélectionné chacun des pays de mon tour du monde ! Je dois bien admettre que ce sont pour la plupart, des pays que j’avais déjà très envie de découvrir personnellement ! 

Mexique : c’est une région du monde qui est mine de rien très avancée (par rapport à d’autres pays) dans le domaine du tourisme durable, mais qui n’est pas assez mis en lumière dans ce domaine.

Cuba : c’est un pays hors du temps et qui survit grâce à la débrouillardise de ses habitants. Je trouve donc intéressant de connaître leur vision du tourisme.

Costa Rica : autrement dit, le pays roi du développement durable, ! Comment parler de tourisme durable sans passer par le pays le plus performant dans ce domaine ?!

Pérou : contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce pays d’Amérique du Sud, n’est pas du tout développé dans le domaine du tourisme durable. Je veux donc voir comment des précurseurs dans le pays ont réussi à se faire une place dans ce secteur ! 

Brésil : je n’avais pas prévu de faire ce pays, mais il y avait une escale entre le Pérou et l’Afrique du Sud au Brésil, donc autant optimiser ce trajet et le visiter !

Afrique du Sud : ce pays aux multiples fractures sociales possède pourtant de nombreuses merveilles naturelles et culturelles que certains établissements ont décidé de protéger. Je veux donc rencontrer ceux qui en ont fait leur mission ! 

Tanzanie : avec ces nombreux safaris qui attirent une population en quête de découverte, je veux connaître les secrets des établissements qui réussissent à allier préservation de la faune et la flore tout en promettant une expérience unique à leur clientèle.

Thaïlande : je dois avouer que mon désir de visiter ce pays repose sur le fait que j’ai fait de la boxe thaïlandaise (Muay-Thaï), mais en y regardant de plus près, j’ai pu découvrir que de nombreux projets sur le tourisme durable sont mis en place dans le pays !

Birmanie : le pays est très connu pour ses temples et ses tours en montgolfière au coucher du soleil ! Mais je me demande comment un pays, qui subit des changements politiques réguliers, arrivent à protéger son patrimoine ?

Indonésie : cet archipel est extrêmement intéressant car son économie se base beaucoup sur le tourisme. De plus, ce pays a su se construire une identité paradisiaque qui depuis quelques années évolue vers un besoin de préserver l’environnement. 

Nouvelle-Zélande : bien que ce pays soit très « outdoors », la notion de développement durable, et donc de tourisme durable n’est pas très avancée. Je veux donc connaître les secrets de ceux qui ont oser faire le pari du tourisme durable.

États-Unis : un pays aux mille visages et paysages qui pourtant n’est pas très développé dans la préservation de ses milieux. Le tourisme durable est presque réservé aux privilégiés, je veux donc rencontrer ceux qui tentent de faire bouger les habitudes des touristes !

Le choix de terminer par les États-Unis peut paraître étrange comme je commence par le continent américain, mais je trouvais ça plus pertinent que de prendre un avion pour faire Nouvelle-Zélande – France.

retrouver les interviews ?

Les interviews seront disponibles sur la page principale de la partie Green Trip, juste ici.

Cette aventure s’articule autour d’une vision

Découvrir le monde tout en le respectant

Préserver l’environnement en limitant l’empreinte de l’homme sur les écosystèmes locaux.

Montrer aux passionnés de voyages qu’il est possible de sillonner le monde tout en le respectant.

Proposer des alternatives au tourisme traditionnel aux acteurs professionnels.

Faire profiter d’une meilleure qualité de vie aux locaux, grâce aux mesures prisent par les entreprises.

Facebook

Instagram

Pinterest

Youtube

LinkedIn

Newsletter Green Trip

Pour recevoir une notification chaque fois qu’un interview Green Trip est publiée 😉

4 réflexions sur “Green Trip : le projet”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *