TOP 5 des choses à faire au

Guatemala

“La terre se nourrit d’empreintes, le ciel se nourrit d’ailes.” Miguel Angel Asturias (écrivain)

C’est sûrement le moment de fouler la terre guatémalienne de vos pas et de partir à la découverte de ce pays magnifique !

TOP 5 DES CHOSES À VOIR

Après 3 semaines à visiter ce pays, voici mon TOP 5 des choses à voir et visiter au Guatemala !

Centres d'intérêts

1. Visiter la ville d'Antigua

Durée : 2 jours

Antigua est une ville du XVIème siècle connue pour ses bâtiments coloniaux espagnols. C’est une ville où on se sent bien instantanément bien. Les murs colorés de la ville accrochent directement votre regard et les volcans entourant la ville donne l’impression d’un cocon.
L’architecture coloniale est importante et l’histoire de la ville assez riche ! Les attractions principales de la ville restent la place centrale, l’église La Merced ou encore sa célèbre arche de Santa Catalina. Je conseille de faire un free walking tour, de vous promener dans les ruelles, de regarder le coucher du soleil depuis Cerro de La Cruz et de tester les différents bars et restaurants de la ville qui sont pour la plupart excellents !

J’ai adoré cette ville qui m’a fait penser à San Cristobal de las casas (Mexique). On se sent bien dans cette ville et on y mange très bien ! Les gens sont hyper agréables et toujours prêts à aider ! La ville est juste magnifique avec ses ruelles colorées et les volcans alentours. J’ai tellement aimé que j’ai fait 2 autres stops dans cette ville durant mon séjour au Guatemala.

Mes adresses

Les hostels : Tropicana Hostel (Hostelworld)
Les restaurants : El Viejo Café, Fridas la Antigua, Pappys BBQ, La Pasta Nostra, Indian Accent
Free walking tour : réservé sur Guruwalk

2. Partir à l'ascension du volcan Acatenango

Durée : 2 jours

Si vous êtes à Antigua ou dans la région, l’ascension de l’Acatenango est une chose à absolument faire ! C’est une randonnée sur 2 jours qui vous emmène au sommet de ce volcan. La montée se fait en 2 étapes, la première jusqu’au campement d’où vous pourrez observer le coucher du soleil mais surtout les éruptions du volcan Del Fuego à la nuit tombée. Les campements se situent aux environs de 3 756 m. Et la seconde partie se fait le lendemain dès 4h du matin et grimper les derniers (et long mètres) de l’Acatenango à 3 976 m.
Le chemin est relativement simple, mais vous ne faites que monter sur un chemin sableux.
Prendre son temps, aller à son rythme, boire beaucoup d’eau et bien respirer pour habituer son corps à l’altitude. 
Le chemin est simple, mais si vous n’êtes pas habitués, les efforts seront présents et votre mental devra suivre. Mais rien d’insurmontable.  

Une expérience incroyable tant par la beauté que par l’effort fournit. J’ai adoré cette expérience, c’était mon premier trek, mes premières éruptions, la première fois que je grimpais aussi haut ! Beaucoup d’émotions et un spectacle magnifique que je ne suis pas près d’oublier !

Mes adresses

Agence : Soy Tour

3. Explorer Semuc Champey

Durée : 1 jour

Le parc de Semuc Champey est l’une des principales attractions touristiques du Guatemala. Son parc n’est pas très grand et se démarque grâce à une succession de piscines naturelles. Il est possible de visiter le parc, aller au mirador pour avoir une vue époustouflante sur les piscines, mais aussi de s’y baigner !
Des activités à côté du parc sont possibles et beaucoup connues. Il est possible de partir en expédition avec un guide dans les galeries d’un grotte. L’expérience est assez folle puisque vous êtes dans le noir à avancer avec un bout de chandelle dans une main et à essayer de nager avec l’autre ! C’est vraiment dingue d’autant qu’il y a des passages à escalader ! Il est aussi possible de profiter de la rivière provenant de Semuc Champey pour faire un tour de balançoire et de sauter dans la rivière, ou de faire de la bouée ! Si vous cherchez à faire ses activités, le plus simple est de poser la question aux locaux devant le parc, ils sauront vous indiquer le chemin.

Bon pas de chance pour moi, j’avais oublié le maillot de bain. J’ai pu tremper mes pieds dans cette eau turquoise et cristalline. J’avais les courbatures de l’Acatenango dans les jambes, donc pas je n’ai pas eu la motivation d’aller au mirador. L’expérience était sympa mais ce que j’ai préféré faire c’est la partie activité avec la grotte !

Mes adresses

Les hostels : Greengo’s hostel (Hostelworld)
Mon conseil : prenez du CASH !!!! Si votre logement n’est pas sur Lanquin (ville la plus proche), vous n’aurez pas d’ATM, donc prévoyez avant.

4. Découvrir le lac Atitlan

Durée : 5 jours

Le plus profond lac d’Amérique Central avec 350m de profondeurs à certains endroits. Certains y font de la plongée, mais surtout l’occasion de visiter les différents villes qui bordent le lac : 
San Pedro de la Laguna : Une ville assez dynamique et grande où vous pourrez trouvé un choix “assez” important de restaurant.
San Juan la Laguna : c’est sûrement la ville avec le plus de charme. La ville est jolie décorée et très touristique avec beaucoup d’échoppes souvenirs.
Santa Cruz la Laguna : la ville la plus authentique, mais aussi la moins belle et la plus petite. La ville est située en hauteur du lac, et les hostels près du lac.
Panajachel : très touristique aussi, mais avec beaucoup moins de charme que San Juan.
Le lac est bordé par des montagnes et volcans qui rendent la vue superbe ! Il est possible d’y effectuer différentes randonnées. La plus populaire est celle de l’Indian Nose pour le lever du soleil. Un moment magnifique et une ascension extrêmement simple (20min).

J’ai beaucoup aimé mon séjour sur le lac car les villes autour sont différentes et ont leur propre charme. Cela permet de se sentir assez vite dépayser. J’ai apprécié le dynamisme de San Pedro et la tranquillité dans mon hostel à Santa Cruz.

Mes adresses

Les hostels : Mr Mullet’s hostel 🍻 (Hostelworld), La Iguana Perdida (Hostelworld)
Pour sortir : chaque semaine l’hostel Mr Mullet organise une boat party. L’hostel Dreamboat (Panajachel) est pas mal aussi pour sortir apparemment.

5. Se prélasser à El Paredon

Durée : 2 jours

C’est une destination idéale pour prendre du bon temps et juste profiter de la douceur et chaleur guatémalienne. Pour être honnête, il n’y a pas grand-chose à faire à part se prélasser au soleil, faire du surf, boire des bières et regarder le soleil se coucher. Mais la vie y est agréable pour quelques jours. En revanche, pour se baigner il faut être vigilant, car le courant est EXTRENEMENT fort. La plupart des hostels déconseillent de s’y baigner et expliquent comment se sortir du courant. Pour se rafraichir, il préférable de juste tremper les pieds ou de prendre un logement avec une piscine.

J’ai beaucoup aimé la tranquillité de vie d’El Paredon, tout en pouvant sortir un peu le soir. J’y ai pris des cours de surf en débutant et les vagues sont tout à fait gérables avec un instructeur ! En revanche, les moustiques et puces de sable se sont régalés. J’avais plus de 80 piqures de moustiques sur tout le corps.

Mes adresses

Les hostels : Mellow Hostel (hostelworld), The Driftwood 🍻 (hostelworld)
Mon conseil : ne sous estimez pas la puissance des moustiques et puces de sable, PULVÉRISEZ-VOUS d’anti-moustique !

Autres idées au Guatemala

Tikal

Livingston

Huehuetenango

Quetzaltenango

Vous avez aimé l'article ? Partagez le autour de vous !

Leave a Reply

Your email address will not be published.