COLOMBIE : Que voir ?

TOP 14 des choses à faire

« Que chimba ! » 
C’est une expression colombienne que vous entendrez très souvent ici ! Et cela veut dire que c’est génial ! La Colombie, c’est des paysages différents, de multiples visages, des climats diversifiés et surtout un pays au grand cœur !

TOP 14 DES CHOSES À VOIR

Après plus de 7 semaines riches en émotion, voici mon TOP 14 des choses à faire en Colombie ! J’ai choisi de faire une différenciation nord/sud, avec une partie nord caraïbes, et le reste dans sud.

Centres d'intérêts

Que faire au Nord de la Colombie ?

1. Carthagène

2 à 4 jours

C’est une ville coloniale qui a été fondé en 1553 par un conquistador espagnol. Elle a été une place importante pour la couronne d’Espagne, mais Carthagène possède un lourd passé dû à l’esclavage, aux pillages des empires aztèques et mayas. Aujourd’hui, c’est une ville colorée avec du charme qui vous accueille. Son atout principal est son centre-ville historique qui est magnifique. Perdez-vous dans les ruelles pour apprécier les couleurs des maisons. C’est un vrai bonheur pour les yeux !
Pour découvrir ce quartier, le mieux est certainement de booker un free walking tour pour comprendre les enjeux et le passé de la ville.
Un autre quartier qui devrait attirer votre attention pour vous promener, c’est celui de Getsemani. Il est dans le même style que le centre historique avec un aspect beaucoup plus local et très appréciable. Par ailleurs, le soir, place de la Trinidad (l’Eglise), il y a pas mal d’animations !
Le quartier de Bocagrande est idéal pour la plage (si vous apprécier les plages en ville) et pour se loger (Airbnb, hôtels)

J’y ai adoré mon temps ici, il est possible de voir différentes choses et de profiter des îles autour.
En revanche, c’est cher et assez touristique comme ville mais elle vaut clairement le coût de s’y arrêter un peu.

Les adresses à retenir

Loger :
Republica
Viajero Hostel
Airbnb (Appartement)

Manger :
La Brioche
Mulatos Gastro Bar

Sortir :
Place de la Trinidad
EIVISSA CARTAGENA
The Clock Pub

2. Santa Marta

1 journée

C’est une ville assez nouvelle avec quelques édifices anciens (notamment dans le centre historique). Il n’y a pas d’intérêt particulier de s’y arrêter, hormis pour profiter des restaurants et se reposer en hostel. Il y a de nombreux bars et restaurants assez sympas dans le centre-ville, notamment dans la rue piétonne, carrerra 3.
La ville n’a pas eu une réputation très safe, il faut donc faire très attention le soir si vous sortez. Mais en appliquant des règles de bons sens, rien ne devrait vous arriver.

Je n’ai pas trouvé la ville très belle, elle a peu de points d’intérêt, et la plage est clairement bof (vue direct sur les cargos et le port). Mais j’étais contente de m’y arrêter entre deux étapes. La ville possède de bons hostels.

 

Les adresses à retenir

Loger :
Viajero Hostel
Dreamers
Republica

3. Minca

3 jours

Un petit écrin de verdure niché dans les hauteurs de Santa Marta. Il y a de nombreuses et magnifiques balades à découvrir et de multiples cascades à explorer !

Pour ma part, je n’ai pas pu profiter de Minca comme je l’aurais souhaité (intoxication alimentaire attraper avant mon arrivée). Mais les lieux sont sereins, on se sent bien et la vue est magnifique !

Les adresses à retenir

Loger :
Sierra Minca

4. Désert Guajira

1 à 3 jours

C’est un immense désert situé au nord de la Colombie et qui fait frontière avec le Venezuela. Pour visiter cette zone, il est indispensable d’avoir un tour (pour plusieurs raisons). Pour effectuer le tour du désert plusieurs options : prendre un tour à Riohacha ou se rendre dans le petit village de Cabo de la Vela. Cette petite (vraiment petite) ville est réputé pour être un excellent spot de kyte surfing. Donc si vous appréciez ce sport, cela peut être intéressant d’aller y jeter un œil ! 

Je pense que le mieux est de prendre un tour de 3 jours depuis Riohacha, j’avais fait un tour de 1 journée et 1 nuit, et ce fut très fatigant. Par ailleurs, c’est assez frustrant puisque les plus beaux paysages étaient sur le chemin. Mais étant en tour, le mini-van ne s’arrête pas tous les 10 mètres pour que l’on puisse prendre des photos. 
C’est beau et bien différent de ce que l’on a l’habitude de voir en Colombie. Mais ne vous attendez pas à voir un désert de sable rouge orangé comme sur ce qu’on peut voir sur internet, vous risquerez d’être déçu.
Un point important qu’on ne m’avait pas dit avant de faire le désert, la pauvreté. Elle est frappante. Régulièrement le véhicule stoppait car des femmes mais surtout des enfants (4 à 15 ans) dressaient des cordelettes sur la route pour demander un droit de passage. Ce dernier était la plupart du temps des gâteaux, parfois de l’argent quand c’était des hommes.
Je conseillerais cette destination, si vous avez vraiment le temps en Colombie.

Les adresses à retenir

Loger :
Tawi Kyte Center & Hostel (Cabo de la Vela)

5. Tayrona Parc

1 à 3 jours

C’est un magnifique parc national proche de la mer qui peut vous offrir de belles balades. Vous marchez entre verdure, palmiers, rochers et mer ! Un combo parfait !
Il est possible de faire le parc en 1, 2 OU 3 jours. A savoir, que plus vous avancez, moins il y a de monde, mais plus le chemin devient « éprouvant ».
La promenade en 1 jour se fait très facilement. Le long du chemin vous avez plusieurs points pour acheter de l’eau et quelques points de restauration. C’est étonnement assez fréquenté (même en semaine), pour un parc payant et une plage nécessitant 2h de marche. Il est possible d’aller se baigner sur plusieurs plages (mais pas toutes), ce qui est un vrai plus avec la chaleur de la jungle.
Petit conseil, prenez le minibus après l’entrée du parc, vous gagnerez un temps précieux sur une balade qui n’en vaut pas vraiment le coup, le plus beau est après. 

J’ai beaucoup aimé ce parc. J’ai fait la randonnée sur une journée. C’était relativement facile, on se promène entre les palmiers et l’ombre des arbres. Même si j’ai étonné de voir beaucoup de monde sur la plage, il est toujours possible de trouver une place pour sa serviette. Je conseillerai de prendre beaucoup d’eau (1,5L) pour la promenade, car il fait chaud.

Les adresses à retenir

Loger :
The Journey Hostel
El Rio Hostel

6. Barranquilla (carnaval)

1 à 2 jours

Le carnaval de Barranquilla est très connu en Amérique Latine. C’est par ailleurs le 3ème mondial (après Rio de Janeiro et Venise) ! L’évènement a lieu en début d’année (entre février et mars) et dure 4 jours. Il est possible de payer des places en gradin ou d’assister gratuitement aux parades le long des barrières (mais aucune garantie de voir le show s’il y a du monde).
Autrement que pour cet évènement, je n’y recommanderai PAS de vous y arrêter, la ville n’est pas belle et n’a aucun intérêt.

Je n’y suis allée qu’une journée et je pense que 2 jours sont suffisants ! Moment très festif, les Colombiens sont heureux de partager et faire découvrir leur culture avec des étrangers. Je n’avais pas pris de billets pour les parades, mais j’avais pu voir les parades le long des barrières 😉
En revanche, il faut faire TRES attention à ses affaires, il y a énormément de vols lors du carnaval .

Que faire au sud de la Colombie ?​

7. Medellin

3 à 10 jours

Medellin est une immense ville et est la deuxième ville la plus peuplée après Bogota (la capitale). Medellin possède différents visages, et il très intéressant de les explorer ! La ville possède une riche (et violente) histoire, mais qui aujourd’hui fait preuve de résilience.
La ville a plusieurs quartiers, l’un des plus connus est la Comuna 13, au nord-ouest de la ville. Ce quartier a été le théâtre des violences subies avec les conflits entre narcotrafiquants et gouvernement. Aujourd’hui c’est un lieu débordant d’énergie et d’espoir. Les habitants de ce quartier cherchent à travers l’art (danseurs, rappeurs, peintres, etc.). à s’émanciper de cette violence grace au tourisme. Pour une fois que le tourisme a un impact positif sur un environnement, il est important de le souligner.
Le musée de la Mémoire (gratuit) permet de se rendre compte de ces violences subies dans tout le pays. De nombreux témoignages viennent appuyer les explications. C’est assez court, mais bouleversant.
Il est possible de faire un tour sur Pablo Escobar. A savoir, que ce n’est pas un tour prônant sa vie, mais un tour expliquant son chemin et son impact sur Medellin.
Il est aussi possible d’emprunter l’un des fameux « metro-cable », qui permettent de voir la ville du dessus.

J’ai beaucoup aimé l’énergie de la ville et les nombreuses activités qu’il est possible de faire ! La vie nocturne y est aussi très présente ! Parfait pour faire la fête !

Les adresses à retenir

Loger : quartier Poblado
Viajero
Masaya
Los Patios

Sortir :
Nombreux bar sur la Street 35
Vintrash Bar

8. Guatapé

1 journée

C’est une petite ville proche de Medellin. Les rues y sont très charmantes avec des fresques et de nombreux murs colorés ! Il est très agréable de s’y promener. Vous pouvez faire aussi quelques pas sur la promenade le long du lac.
Il est aussi possible de grimper les 700 marches d’un immense rock du doux nom El Penol de Guatapé. Vous pourrez y découvrir la « plus belle vue du monde », d’après les locaux, avec une vue imprenable sur le lac de Guatapé. Celui-ci est artificiel, il est la « conséquence » de la construction d’un barrage. Mais il faut dire que c’est très joli !

J’ai aimé ma petite visite sur Guatapé. Le tour de la ville est assez rapide à faire (45min), 1 day trip depuis Medellin peut suffire (El Penol puis Guatapé en quelques heures). Mais tout dépend de ce que vous avez envie de faire.

Les adresses à retenir

Manger :
Crêperie El Breton

9. Salento

2 à 4 jours

C’est une petite ville très mignonne qui donne envie de prendre le temps et de se poser. Bien qu’elle ne soit pas très grande, cela reste une ville assez dynamique où un large choix d’activité est présent. Bien qu’un peu touristique, la petite ville a su garder son charme et profiter de son attraction touristique pour se développer. Il y a de nombreuses promenades, fermes à café à découvrir dans les alentours. Vous pouvez aussi vous essayer au Tejo (qui est un jeu colombien) ! Vous pouvez vous rendre au bar Danubio pour cela, les billards sont en haut et le Tejo au sous-sol, vous allez adorer !

J’ai énormément aimé Salento, j’ai même regretté de ne pas rester un peu plus longtemps pour explorer les environs. La ville est apaisante et on si sent bien ! Puis quel bonheur de goûter le meilleur café de Colombie !

Les adresses à retenir

Loger :
Viajero
Coffee Tree Boutique Hostel

Manger :
Donde Laurita
Fika Café y Cocina

Boire un café :
Café Jésus Martin

10. Visiter une ferme à café

1/2 journée

C’est en Colombie que vous trouverez le meilleur café ! Enfin, c’est ce que nous disent les Colombiens. Et effectivement, le climat y est parfait pour y faire pousser les plants de café et il y a de nombreuses fermes pour y déguster de succulents cafés. Le mieux pour comprendre le processus du café est de se rendre dans une ferme à café. De nombreuses existent dans le pays (Minca, Salento). Peu importe le lieu, je vous conseille de porter un pantalon long et de l’anti-moustique.

C’est super intéressant à faire, et Salento c’est sûrement LE lieu où effectuer cette activité !

Les adresses à retenir

Ferme à café :
Finca El Ocaso Salento (ici)

11. Cocora Vallée

1/2 journée à 1 journée

A 30min de voiture de Salento seulement, c’est la fameuse vallée avec les immenses palmiers ! C’est ici que l’on trouve les plus grands palmiers au monde, certains mesurant jusqu’à 60 mètres de haut !
Il est possible de le faire en une demi-journée, mais plusieurs options et chemins sont possibles. Vous pouvez donc y passer plus de temps !
L’entrée est payante (5 000 p environ), et vous pouvez vous faire accompagner d’un guide si vous souhaitez (coût supplémentaire) pour vous aventurer dans les profondeurs de la vallée. Autrement, le chemin principal est très bien balisé et avec de nombreux miradors ! Les paysages sont magiques et les palmiers si grands !

J’ai adoré ! Par chance, j’ai eu du soleil puis le ciel s’est couvert et des nuages sont apparus laissant une ambiance spéciale ! J’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui y régnait ! C’est même, l’un de mes endroits favoris en Colombie.

12. Cali

2 à 4 jours

La ville de Cali est renommée pour être la capitale de la salsa ! Et effectivement, dans tous les bars et clubs c’est de la salsa que vous entendrez ! Si vous souhaitez vous initier ou vous perfectionner, c’est le lieu idéal pour prendre des leçons ou montrer vos plus beaux pas. A savoir que la plupart des hostels proposent de très bons cours collectifs (gratuits), ou privée (payant).
En revanche, la ville est connue aussi pour être « dangereuse », donc bien respecter les consignes de sécurité de base pour sortir en journée comme en soirée (être des groupes, taxi, pas montrer objets de valeurs) et tout devrait bien se passer !

J’ai beaucoup apprécié les sorties nocturnes avec les amis rencontrés, autrement je n’ai pas du tout visité la ville. Je pense que c’est une ville à faire pour découvrir la salsa et les soirées !

Les adresses à retenir

Loger :
Viajero Hostel

13. Désert Tatacoa

2 jours

Le désert de Tatacoa se situe dans la région de Huila. Sa superficie s’étend sur 330 km2 et fait la joie des géologues et archéologues pour ses nombreux trésors. Mais c’est aussi une superbe destination touristique ! Il est possible de visiter 2 zones du désert qui sont appelé zone grise et zone rouge en raison de la couleur du sable/sédiment.
La zone grise est plus grande que la zone rouge. Il faut compter quelques heures pour la première et 1h environ pour la seconde. Pour vraiment apprécier la couleur de la zone rouge, il est préférable de s’y rendre avant le coucher du soleil pour profiter de son éclat ! C’est un spectacle magnifique ! L’entrée du désert rouge se situe en face de l’observatoire, vous pouvez profiter d’une vue d’ensemble en arrivant !
Vous pouvez aussi observer les étoiles à la nuit tombée (par temps dégagé) dans le désert mais aussi depuis l’observatoire.

J’ai adoré mon court séjour dans ce coin. J’ai apprécié la zone grise, mais j’ai préféré la zone rouge. Les couleurs sont flamboyantes et les canyons splendides ! J’ai été assez surprise de la taille, car finalement, ce n’est pas très haut, mais cela n’enlève rien à la beauté du lieu !

Les adresses à retenir

Loger :
Hotel El Penon de Constantino

14. Bogota

2 à 4 jours

Bogota est la capitale de la Colombie et sa superficie se faire ressentir. C’est une grande ville avec l’avantage d’avoir de nombreuses options pour se loger et se restaurer.
Il est possible d’emprunter le funiculaire ou le metro cable pour vous rendre au Montserrate Sanctuaire. C’est un édifice religieux qui surplombe la ville ! Avec un ciel dégagé la vue est splendide. Vous pouvez faire le retour à pied (ou même monter à pied), cela ne prend que 45min en descendant et vous pouvez profiter d’un espace vert bien avec un chemin aménagé.

Pour ma part, j’en ai profité pour faire une petite pause et je n’ai donc pas fait grand-chose. J’ai apprécié le large choix de restaurants et un peu de tranquillité.

Les adresses à retenir

Loger :
Viajero Hostel
Airbnb (Appartement)

Manger :
Brera Italian Restaurant
Taj Mahal

Autres destinations

Citées Perdues (trek)
Tonunga (plongé)
Palomino
San Andrès (île)
Popaya
Leticia (Amazonie)

La sécurité ?

« No dar la papaya » , « ne pas donner la papaye » est une expression colombienne qu’on peut traduire par « ne pas donner le baton pour se faire battre ». Cela traduit un peu comment rester en sécurité. Respectez des règles de bons sens et tout devrait bien se passer 😉

Vous avez aimé l'article ? Partagez le autour de vous !

Leave a Reply

Your email address will not be published.